Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 10:43

Je suis très heureux de vous présenter un nouveau site francais sur le bodysurf, un peu centré sur Anglet, et c'est normal puisqu'il est fait par des membres de l'association Bodysurf Spirit, basée dans cette commune des Pyrénées Atlantiques.

Le site créé par Vincent ROUSSEAU et Arthur PAGOSSE est très complet. Il met assez l'accent sur la compétition et contient beaucoup de belles photos. Je vous le laisse découvrir  http://bodysurf64.free.fr/ : link

pour leur écrire : bodysurf_spirit@hotmail.fr

Le magnifique logo du site :
Here is a new French bodysurf site named Bodysurf Spirit made by the members of the bodysurf club of the town of Anglet in the South West of France. Have a look at the nice shots taken on the surrounding spots. link

Publié le 27/04/2009

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 22:56
Barack Obama a une partie de sa famille qui vit à Hawaii et il y appris à faire du bodysurf.
Un président qui fait du bodysurf ça laisse de l'espoir non ? Enfin je l'espère.

A president of the United States who can bodysurf, isn't it hopeful ?

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 15:14

Il y a un très bon article sur le bodysurf dans le numéro du mois d'août 2008 de Surf Session. Si vous ne l'avez pas encore vous pouvez toujours le commander.

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 13:47

Quelles sont les sensations que vous ressentez en bodysurf ?

Pour ma part je trouve que la vitesse ressentie est moins grande qu'en surf ou bodyboard ce qui est logique puisque le corps en se déplaçant dans l'eau oppose plus beaucoup plus de frottements qu'une planche.

L'avantage est de faire corps avec la vague et cette sensation est incroyable, on sent la force et l'énergie de la vague, l'eau se durcir avec la vitesse et glisser sur le corps et la peau (même à travers une combinaison). On sent également un appui à certains moments sur la main posée sur l'eau ou sur le handboard.

La tête est plus proche de la surface de l'eau, voire même dans l'eau en cas de take off en dauphin. C'est la garantie de la vision éphémère de tubes dans lesquels se faire enfermer sur de petites vagues cassant près du bord (souvenir d'une session d'été en Vendée).

La sensation que l'on a sous l'eau pendant un départ en dauphin est incomparable. La vague vous soulève et vous enmène avec elle avec finalement assez peu d'efforts. On ressent l'accélération et on se prendrait presque pour un dauphin. La sortie sur la face de la vague est assez brutale : on a l'impression d'être expulsé vers l'avant et le haut et le surf hors de l'eau peut commencer, on peut même  plonger pour repartir sous l'eau.

La sortie de vague peut se faire en plongeant dans la vague mais seulement si on est sûr qu'il y a assez de fonds car sinon il y a risque de tassement de vertèbres en heurtant le fond ou même pire.

Le canard (passage sous les vagues) pour remonter vers la zone de take off est facilité du fait de l'absence de planche vous maintenant à la surface ou proche de la surface.

Enfin le bodysurf c'est la liberté !  Une paire de palmes, la vague et vous un point c'est tout ! (et éventuellement une combinaison et un handboard)


Extraits d'échanges de mails avec Nicolas qui bodysurfe à 'Hossegor :

"Si les vagues déroulent longuement, je me fait de ces distances ... en fait, aussi longues qu'en surf ou en bodyboard ! Seul le moyen change."
"même quand les vagues font 30 cm, je m'amuse à les prendre tout droit, en me mettant le corps bien à plat, les bras tendus en avant, et le visage dans l'eau. La vague te porte j'usqu'au bord de cette manière !"
"J'ai déjà fait des tubes, sur des vagues aux épaules courtes. Il m'est même arrivé de me ralentir sur certaines vagues qui poussent et qui sont "trappues", afin de ne pas être en avance sur elles ! C'est plus facile de faire des tubes comme ça. Quand je dis "faire un tube", j'entends : être dedans, et sortir. Car sinon, tuber sur quelques mètres pour finir enfermé dans le tube, ça m'arrive souvent (à Hossegor, les vagues sont creuses et puissantes)."
"J'apprécie les deux : avec ou sans handboard. C'est différent : sans handboard, le contact avec la vague est plus proche et complet. Le handboard te décolle de la vague. Très intéressant aussi pour la qualité de la glisse, et la vitesse."

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
3 juin 2006 6 03 /06 /juin /2006 16:21
Why writing a web-log about handboards and bodysurfing ?
 
When I decided to build my own handboard I searched on the web about dimensions, materials, shapes and found very few informations but a French web page. So I gathered as much as I could in this little site and I hoped It can be useful to someone.
 
Let me know if you made yours and send me photos if you want it to be seen by other bodysurfers.

Photographers, you can also send me a message if you recognise one of your pictures and want me to credit you for it.
 
Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
2 juin 2005 4 02 /06 /juin /2005 00:00

En quelques mots la raison de ce blog : Il existe peu d'infos sur la fabrication d'un handboard pour faire du bodysurf alors j'ai décidé de communiquer ce que j'ai trouvé et ma petite expérience.

N'hésitez pas à faire des commentaires sur les articles, à poser des questions, à m'envoyer des photos si vous avez fabriqué votre propre handboard ou à dire ce que vous pensez de celui que vous avez pu acheter.

Crédit photos : photographes, si vous voyez une de vos photos, faites le moi savoir pour que j'ajoute votre nom en dessous.

 Ecrivez moi à thierry.jullien@laposte.net

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
1 juin 2005 3 01 /06 /juin /2005 01:00

Petit sujet qui divise les bodysurfers : fait on encore du bodysurf si on utilise un handboard ?

La technique est un peu différente puisqu'on utilise beaucoup plus l'appui de la ou des mains sur la vague par l'intermédiaire du handboard lorsqu'on en utilise un.

La sensation de glisse sous la main est beaucoup plus forte, le take-off est facilité par la glisse supplémentaire (mais l'utilisation des bras pour nager est plus difficile), la vitesse est augmentée et permet de passer des sections rapides.

Donnez moi votre avis. Utilisez vous un handboard ? Peut être dans des conditions particulières ?

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
1 juin 2005 3 01 /06 /juin /2005 00:00

Le bodysurf : c’est la façon la plus élémentaire, mais pas forcément la plus facile, de prendre et surfer une vague, c'est-à-dire en utilisant son corps pour glisser sur l’eau.


 photo par Patrick O'Leary à Point Panic, Oahu

 

 

 

chez nous c'est souvent comme çà :

 

et à Hawaii ça ressemble à ça :

 

Ici LE maître (Mark Cunningham) sur LA vague (Pipeline)

Bon, il ne faut pas s'affoler en voyant cette dernière photo, c'est à la portée de tout le monde dans les petites mousses du bord mais ça devient plus compliqué lorsqu’on veut suivre le déferlement de la vague (en travers) ou faire quelques figures. Pour cela un handboard (ou handgun) peut aider à se diriger et donner un appui supplémentaire sur la vague, et donc finalement de la vitesse.

Ici on voir le bodysurfer s'appuyer sur un handboard avec ses deux mains

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
31 mai 2005 2 31 /05 /mai /2005 00:00

Handboard ou Handgun : petite planche que l’on place sous une main (ou les deux) pour prendre appui sur la vague. Certains modèles sont commercialisés mais rares en France alors j’ai choisi d’en fabriquer un. Ce n’est pas forcément moins cher mais c’est sympa d’utiliser un objet qu’on a réalisé de ses mains.

 

 

 

 

 Les puristes, qui sont fiers de pratiquer la forme pure et première du surf, diront qu’un handboard est inutile, cependant les palmes sont également un artifice et un handboard permet de passer des sections rapides et d’avoir un peu plus de vitesse dans les vagues molles. Je trouve qu’il est aussi très agréable de sentir sous la main la planche glisser sur la vague.

Matériel utile, voire incontournable si vous n'avez pas les pieds et les épaules de Michael Phelps : une paire de palmes plutôt courtes et une combinaison si l’eau est fraîche. Les palmes peuvent être plus longues que celles de bodyboard pour avoir plus de vitesse (mais ne prenez quand même pas des palmes de plongée de 1m de long, c’est pas très maniable ;-).

Indispensable : savoir bien nager. Etre capable de nager plusieurs minutes sans s'arrêter et pour enchainer les canards (passages sous les vagues - donc apnées) et être familiarisé avec les vagues surtout si leur taille vous impressionne. Avoir une bonne condition physique. S’informer sur les particularités du spot (baïnes, courants, rochers, corail,…), ne pas surfer seul.
Pour ma part je nage au moins un fois par semaine en piscine environ 3000m et avec des palmes "pour me faire les jambes" lorsque la prochaine session est proche (j'habite loin de la mer). Je fais également du footing et du VTT pour être garder la forme.

 

Règles de priorité : sur un spot lorsqu’il y a du monde, il faut respecter des règles de priorité pour la sécurité et la paix de chacun (je hais les taxeurs, surtout lorsque je suis en bodysurf). Pour en prendre connaissance je vous invite à visiter le site de la fédération française de surf. 

www.surfingfrance.com/federation/reglementation/reglementation-pratique-du-surf/reglementation-de-la-pratique-du-surf

 Enfin nous sommes en mer alors il faut pas surestimer ses capacités et partir du principe qu’il ne faut compter que sur soi en cas de pépin (il est rare d’avoir son portable sur soi pour appeler du secours) tout en oubliant pas que la solidarité et l’entraide vis-à-vis des autres est une règle.

 

 

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article
30 mai 2005 1 30 /05 /mai /2005 01:00

Certains utilisent des palmes de bodyboard. Je trouve que la voilure n'est pas assez longue et donc la vitesse pas assez importante même avec des palmes rigides. Elles sont faites pour procurer une accélération importante sur une courte distance mais je ne suis pas convaincu en, tout cas par les palmes bas de gamme que je possède :


Pour ma part j'utilise des palmes de plongée/balade. C'est le modèle Explorer de chez Marès avec une voilure que j'ai légèrement recoupée pour qu'elles soient plus maniables. La voilure fait maintenant 23 cm depuis le bout de mes doigts de pieds. Elles sont juste à ma taille donc je ne peux pas mettre de chaussette en néoprène quand l'eau est froide :


Le modèle de chez Viper a un voilure plus longue que les palmes de bodyboard du marché, elles sont conçues pour le bodysurf mais aussi utilisées par quelques bodyboarders. Elles sont très bien pensées : caoutchouc souples au niveau du pied, néoprène là où il y a risque de frotement et d'irritation et en plus elles sont disponibles en deux duretés de voilure : point orange = souples, point jaune = plus rigides pour ceux qui ont des jambes assez fortes pour les supporter, et même en deux longueurs V5 = 5' (12,5 cm de voilure) et V7 = 7' (17,5 cm).
mais cela a un coût : aux environ de 65 € suivant les magasins.
le site :
link


Le modèle de chez Europalmus avec une voilure en "fibre de verre, déclive ondulée en forme de vague, plus dure sur les cotés, provoquant lors de la poussée 1 canal permetant un écoulement de l'eau plus rapide et dynamique, en gardant un mouvement trés stable" . De la palme haut de gamme made in France (ou en tout cas conçue en France). Là haut aussi il vaut mieux avoir les jambes et l'entrainement pour éviter les crampes mais les performances doivent être au top ! Trois duretés de voilure : souple, medium et sprint.
Le prix : 167,44 € sur le site Europalmus.
le site :
link



Merci Martin pour le commentaire, voici donc les palmes Leader Fins, fabriquées en Europe. Elles sont faites en fibre de verre et résine pressées sous vide.

Ci  desous un exemple de palme qui pourait certainement être utilisée pour le bodysurf, la UW Games Fin 100. Elle existe en 6 tailles, 4 rigiditées, neoprène interne de protection du pied (ou non, au choix), possibilité de sangle renforcée et coute 99 €.
Le site : link



Le 20/05/2010 :
J'ai cassé la voilure en plastique de mes palmes de balade (les jaunes au dessus des Viper) en marchant avec sur la plage, j'ai donc cherché des palmes assez puissantes. En les essayant dans le magasin je n'ai pas été convaincu par la tenue trop lache des Viper sur mon piedqui est assez fin. J'ai pris les Hydrosportz Tech 2. Elles ont un chaussant asymétrique souple très confortable (sauf peut être sur le coup de pied), une tuyère en dessous pour évacuer le sable et une voilure asymétrique elle aussi. Elles procurent une vitesse de croisière raisonnable et une bonne accélération.
Je les ai achetées chez Tamarindo sur l'ile d'Oléron, un très beau surf shop où j'ai reçu d'excelents conseils du boss (et en prime l'historique des Vipers ...)
Le site d'Hydrosportz : link

Oléron 05.2010 021

Et vous quelles type et marque de palmes utilisez vous ? Laissez vos commentaires.

Publié le 25/08/2008.

Repost 0
Published by Thierry - dans Bodysurf
commenter cet article