Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 22:00

J'ai récupéré le plateau d'une table en pin qui était promise à la décharge. Les dimensions de la table étaient 112,5 cm X 55 cm X 3 cm.
Le paipo mesure 111 cm X 53,5 cm et a une forme inspirée à la fois par les alaias et les surfs mini Simons que l'on voit  un peu partout sur les blogs des shapers underground. J'aime cette forme simple et pure avec une carène arrondie à l'avant et un arrière en concave (leger sur le paipo). Le tail est finalement droit et non "bat tail". La planche est assez lourde : 6 kg !
Le shape est réalisé essentiellement au rabot manuel (que j'utilisais pour la première fois) et au surform (j'ai renoncé à acheter un rabot électrique pour rester en bon termes avec mes voisins - je bricole sur mon balcon).
Le bois est beaucoup plus dur sur les noeuds et il est difficile de passer le rabot dessus pour enlever autant de matière. Un bois sans noeuds serait vraiment mieux !
Evolution de la planche : un ami m'a prêté un rabot électrique et j'ai pu retirer pas mal d'épaisseur à la planche et donc la rendre plus légère et je l'espère plus flexible. Elle pèse maintenant 4,8 kg et l'épaisseur maxi est de 2,6 cm à environ 5 cm du rail (le centre est plus fin, le pont est donc en creux).

J'ai passé quelques couches de vitrificateur uréthane à l'eau puis dessiné sur papier et reproduit au feutre POSCA un dessin de requin genre tatouage polynésien.

06/07/2009
Test ride : J'ai testé la planche à La Torche dans 1m50 bien propre et à la Baie des Trépassés par un petit mètre
tout aussi propre. Le paipo démarre très facilement au take off, toutefois il est utile de ramer avec un bras tout en palmant pour mettre la planche à la surface de l'eau. Il toune correctement pour partir sur le coté, sans être trop réactif non plus. La vitesse est franchement élevée et le ride est très doux. La crainte est de piquer du nez dans une vague bien creuse. Le duck dive se fait comme dans un rêve.


I recycled a pine wood table that would have been trashed otherwise.
The dimensions of the paipo are 43.7" X 21" X 1.18". The shape is inspired by alaias and the mini Simons that we can see all around on the underground shapers blogs. this shape is simple and pure with some belly in front and a slight concave at the back.
I cut the tail straight and didn't keep the "bat tail" as shown on the first pics. The board is quite heavy : 6 kgs !
I shaped it almost entirely with a hand plane and a surform and it was difficult to remove as much material on the wood knots.

A friend of mine lent a power planer and I could remove some thickness on the top and more on the centre line than on the rails (the deck is concave). The board is now 1" at it's thickest point. It is lighter - 4.8 kg - and hopefully flexier.

I put some layers of urethane (water based) floor varnish, then drew and reproduced with a POSCA marker a polynesian tatoo style shark.

 

Test ride : I tried the paipo in Britany in 1,50 m and 1m clean waves. The board takes off very easily but it can be useful to paddle with one arm and with the fins at the same time to help the board get on the water surface. It turns well but not very nervously. The speed is very good with a very smooth ride. It has very little rocker so I feared to dive into hollow waves but il didn't happen. It duckdives like in a dream.





Même le chat participe à la critique du shape ;-)

Le rail est haut et arrondi devant ...                        bas et plus dur à l'arrière
High and rounded rail near the nose                       lower towards the tail







Modification du 26/04/2010

J'ai trouvé la planche trop large (55 cm) pour mon petit gabarit alors je l'ai recoupée sur les rails pour garder la même largeur à l'arrière (40 cm), reculer le maitre-beau au milieu et arriver à une largeur maxi de 48 cm. J'en ai profité pour spatuler plus l'avant et faire des rails plus fins et couchés à l'arrière.

drapeau-anglais-royaume-uni.pngI found the board was too wide so I cut the rails. I kept the same width on the tail (15.74"), put the wide point, now 18.7", at mid length, gave more rocker to the nose and made the rails thinner, lower and sharper near the tail.


Test ride : I tried the new version of the board in 2 ft cross off shore short waves. It feels less cumbersome and is the right size for me. Too bad the waves were so small because I think it should now be fantastic in a hollow beach break.

Paipo 100426 005Paipo 100426 003

Repost 0
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 12:29

J'ai trouvé la porte d'une armoire et j'en ai fait un paipo d'inspiration alaia avec du concave en dessous et des rails très fins 60/40 comme j'ai pu voir les planches alaias de Tom Wegener. Les dimensions : 42,5 cm X 105 cm
(j'ai laissé une bonne partie du vernis sur le dessus, d'où la dfférence de couleur au milieu et sur les rails)

drapeau-anglais-royaume-uni.png I found the door of a cupboard and made a paipo inspired by the shape of the alaias. It's got a slight concave underneath and very thin 60/40 rails like I could see on Tom Wegener's boards. Dims : 16.7" X 41.3"
(I left much of the varnish on top, that explains the difference of color of the rails)

Test report : tested in 2 ft cross off shore short waves : the board feels (and is) very thin in the water. It scarcely floats.
Being a bit heavy for it's size, it's got momentum and a very smooth ride. The extra thin rails, like seens on Tom Wegener's boards, give it a good bite to hold a line on the wave face and turn with ease. It gliiiiides ! ! ! ! !

Fleur 016 R
PaipoAlaia+HB 009 RPaipoAlaia+HB 010 R

28/03/2010

Repost 0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 21:46

Voici quelques photos du premier bodyboards fait par Brett CURTIS sous sa marque SURFFOILS en Australie. Il est fabriqué (shape assisté par ordinateur) en polystyrène et autour une peau en ABS sera collée.
Son nom, "The Universal" signifie que c'est une planche polyvalente, rapide et maniable, pour tous types de vagues.

 drapeau-anglais-royaume-uni.png Here are some pics of the first model of boards created by Brett CURTIS under his own brand "SURFFOILS" in Australia. It's named The Universal beacause it's a fairly allround board, fast and manouverable, for all kinds of waves.
It's shaped out of a Polystyrène blank by a computer assisted shaping machine then an ABS skin is glued on the foam.

SURFFOILS055SURFFOILS041

SF6SURFFOILS003

SF2SFpro6

Une petite vidéo pour montrer comme cette planche fonctionne et tourne bien dans les petites vagues :
A little video to show how manouverable the board is in small waves.



Le deuxième modèle est superbe. C'est une planche avec des channels faite pour surfer surtout dans le tube, son nom : Tube Hunter ! (le chasseur de tubes !). Quelques photos prises pendant le shape :

The second model of SURFFOIL boards, the Tube Hunter, is a four channels one made to hold a line in the tube.
Some pics taken at the shaping stage :

 
Nokia pics010aNokia pics015a

06mar10 004a06mar10 005a

Vous pouvez découvrir ces planches sur le site SURFFOILS : link
You can discover the SURFFOILS boards on the site : link

Repost 0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 22:03

All Yew- Chad Waldron Paipo pt.1


All Yew- Chad Waldron pt.2
Repost 0
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 22:50
L'idée était de faire un paipo avec un planche de bois de pin récupérée.

J'ai donc fini par trouver une planche venant d'un meuble que quelqu'un avait jeté et qui pourait bien venir d'un résineux.

J'ai conservé autant de surface que possible car la planche n'était pas très grande (comparé aux paipos dont j'ai trouvé les dimensions sur le net). Il fait 48 cm X 83 cm. La planche est très rigide.


I wanted to make a paipo with a plank of pine wood and I finaly found a part of a piece of furniture that someone had thrown.
I kept as much material as possible because the plank was small (at least compared to the paipos I saw on the internet). The is board is 18.9" X 33.4" (2.72'). It is very stiff.




J'ai évidé un peu l'avant pour y bloquer les pouces et mieux aggriper la planche.
I tried to make holes on the nose to grip the board better with my thumbs .




Vue du dessous
The underside




J'ai creusé des rails (channels) à l'arrière pour mieux acccrocher dans les virages
I dug channels under the rails at the back for the board to grip during turns

 


Il manque encore un peu de vernis, une petite déco et vivement les vacances pour tester la bête !
Some layers of varnish, a bit of deco and lets taste the water !

Et un petit Tiki !



article du 06/05/2008

Test de la planche : j'ai pu tester le paipo dans différentes conditions sur un beau spot du Cotentin, de 50 cm propre et sans vent la première fois à 1 m 50 onshore la dernière fois.
Il démarre facilement au take off mais il faut le tenir devant soi car la planche n'a pas la flotabilité d'un bodyboard. Une fois démarré sur la vague on peut s'avancer un peu mais pas trop car il n'est pas très long et c'est son principal défaut, je trouve que je dois me tenir trop en arrière et donc mon corps traine dans l'eau ce qui freine. Portant la vitesse et la glisse sont très honorables, ce qui laisse présager une bonne vitesse pour un paipo plus grand. En fait je pense que ça devrait être au moins aussi grand qu'un bodyboard. La planche tournait bien mais je n'ai pu tester de bon gros bottom turns comme j'aurais aimé le faire.


I could test the paipo in different conditions from windless 1-2 ft  the fist time  to quite strong onshore 5 ft the last time.
It takes off suprisingly well when you hold the board in front of you and do not put too much weight on it due to its low floatation.
After the take off you can stand a bit more forward but not too much because the board is quite short.
I would prefer it to be longer, at least as long as a bodyboard. I have the feeling that a large part of my body drags in the water. Nevertheless I was happy with the speed it could go.
The board turns well but the waves were not juicy enough to try some some big (bottom) turns.

Je donne cette planche à un jeune surfer/bodyboarder normand qui aime espérimenter toutes sortes d'objets de glisse.
Repost 0
27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 01:30
15/07/2008

J'ai retrouvé des photos de la première planche que j'ai fabriquée à partir d'un bodyboard fait seulement de polystyrène vendu dans un magasin vendant des jouets de plage sur mon lieu de vacances. D'ou la forme particulière de cette planche.
Inutile de dire que j'avais quelques années de moins (1988) !
L'idée d'apprendre à stratifier pour faire une planche de windsurf était déjà là.
Les rails étaient particulièrement innefficaces, rendant obligatoires l'utilisation des ailerons.

I have found some old pics of a board I made when I had a little more hair on the head (1988). I shaped it from a basic polystyrene board sold as a beach toy for kids.
The rails were particularly ineffective so I had to use the skegs. (I had put skeg boxes - the idea was to learn how to do a stratification to make a windsurf board later on - wich I never did)




Repost 0
27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 01:00
Matériau de départ : un bloc de mousse d'isolation récupéré.
Dimensions 58 X 39 X 5.5 cm    (22.83" X 15.35" X 2.16")




Mise en forme de l'outline, avec une hésitation entre un diamond tail et un swallow tail. J'ai opté pour le swallow tail pour garder la plus grande longueur de rail possible (vu la faible dimension du bloc de mousse au départ et parce que je trouve ça plus beau) :



La mise en forme des rails et le rattrapage du trou sur le pont en désaipaississant par le dessus :









 











La descente du rail en faisant deux facettes :





Simple concave devant, double concave derrière :




La décoration, avant la stratification :


ponçage avant le glaçage (détail du leash-loop) :


glaçage de la carène :


Je donne cette planche à un jeune surfer/bodyboarder normand qui aime expérrimenter toutes sortes de glisses.
Repost 0
27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 00:00

Le « cubit » est une ancienne unité de mesure utilisée par les sumériens, les égyptiens, les perses, les grecs, les arabes, les romains et les juifs de l'antiquité (source Wikipedia). Il désigne la longueur d'un avant bras entre l'extrémité du majeur et le coude, soit entre 42 et 64 cm, une large fourchette !

Les cubit boards sont donc des handboards ayant à peu près la longueur de l'avant bras, celui de leur créateur.

les formes sont très diverses comme ont peut le voir sur ces photos, certainement parce que plusieurs de ces planches sont faites avec des matériaux récupérés (skimboard, nez de planche à voile ou de surf, morceaux de bois trouvés…). L'envie de tester ou de créer n'ont de limites que votre imagination !

Pour plus de précisions sur leur fabrication et leurs dimensions, visitez le lien :

http://www.larryobrien.com/cubits.htm

 
Repost 0
27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 00:00

Avant de faire des handboards, je me suis amusé à fabriquer deux bodyboards en polystyrène et époxy.

Voici quelques photos du second.

Vous pourrez remarquer qu'il a quelque peu jauni sur le dessous parce que j'ai décolé la strat du dessous pour le re-shaper. J'ai enlevé de l'épaisseur (longitudinalement) pour qu'il ait moins de volume et un scoop/rocker moins prononcé. J'en ai profité pour retirer les boitiers d'ailerons, reboucher les trous avec du polystyrène ( et enlever ainsi beaucoup de poids) car la planche n'en avait pas besoin pour tourner parfaitement (avec un tel rocker c'est pas étonnant !). Ma deuxième strat de la carène a laissé rentrer de l'eau avant d'être re-glassée, d'ou la couleur jaune de la mousse en dessous.

Les ailerons sont fabriqués maison avec du contreplaqué et une couche de tissus de fibre de verre +résine.

04/07/2008 : Dernières nouvelles de cette planche : elle part chez un jeune bodyboardeur de la Drome à qui je la donne. Je suis bien content qu'elle reprenne du service pour quelques vagues de plus !

 
 


04/08/2008 : dernières nouvelles de la planche : elle part chez un jeune bodyboarder de la Drome à qui je la donne et je suis bien content qu'elle prenne quelques vagues de plus !


 
Ci-dessous la photo de mon bodyboard avec son "frère" puisqu'en fait, avec un ami nous en avons fabriqué deux en même temps. C'est la photo numérique d'une photo papier - d'ou la mauvaise qualité de l'image, mais je n'ai pas de scanner.
Mon bodyboard (sur la droite) n'avait pas encore subi la modification de la carène et sa résine n'avait pas encore vu le soleil.

 

 

Repost 0
27 mai 2005 5 27 /05 /mai /2005 00:00

Paipo [pa-ï-po] est le mot hawaiien pour désigner une petite planche qui se surfe couché. Ces planches ont été apportées par les polynésiens lors de leur migration à Hawaii.

A l'origine les paipos étaient faits d'une simple planche de bois de 60 cm à 1,20 m de long dont l'avant était un peu relevé. C'était la planche des enfants ou des gens de la plus petite condition : plus on s'élevait dans l’échelle sociale des l'îles plus on trouvait des planches longues (et lourdes).

Leur évolution moderne, le bellyboard, utilise les matériaux qui entrent dans la fabrication des surfs et comportent des ailerons. Leur popularité est largement détrônée par le bodyboard inventé par Tom Morey qui a l'avantage d'être beaucoup plus sûr à cause de sa mousse souple.

 

Pour tout savoir sur les paipos :

http://www.rodndtube.com/paipo/MyPaipoBoards.html

 

Fabrication d'un paipo en bois :

http://www.blacksheepsurfing.com/MakingPaipoBoard/makepaipoboard.htm

 

Première photo de paipo connue :

 

 

Deux paipos de 1930 :

 

 

Quelques paipos plus modernes (sur la gauche un kneeboard flexspoon type Greenough):

 

Pipeline en paipo. Correct non ?



Photo: Alan McCray, Hawaii

Repost 0